Le Programme

Soirée de Clôture

Ciné-Concert : En sortant de l’école

France  / 1h  / 2018
Mercredi 27 mars 2019 à 17h30  / Théâtre de l’Institut français

Musiciens : Julien Divisia (basse et guitare), Fréderic Marchand (accordéon et piano), Pablo Pico (batterie, clarinette et percussions), Yan Volsy (clavier, mélodica et ukulélé)

Ciné-Concert : En sortant de l’école

Ce spectacle réunit seize films-poèmes de la collection “En sortant de l’école“, courts-métrages réalisés par de jeunes réalisatrices. Pour le plus grand plaisir des spectateurs, quatre musiciens et récitants hautement polyvalents interprètent en direct texte et musique. Une multitude d’instruments tels que le piano, le synthétiseur et le ukulélé viennent ainsi enrichir la palette d’émotions transmises à l’auditoire. Le ciné-concert permettra à petits et grands de découvrir ou de redécouvrir la poésie de Prévert, de Desnos ou d’Apollinaire, poètes au programme de ce concours ces dernières années.

Penguin Highway

Avant-première

Réalisateur :  Hiroyasu Ishida
Japon  / 1h59min  / 2018  / VOSTFR
Mercredi 27 mars 2019 à 21h  / Théâtre de l’Institut français

En présence de Timothy Killian, chef de produit au French Office of Anime

Penguin Highway

Élève de CM1, Aoyama est un garçon sérieux qui travaille beaucoup pour devenir quelqu’un de bien. Chaque jour, il tient le compte des journées restantes pour atteindre l’âge adulte. Cette histoire commence alors qu’il lui reste exactement 3888 jours et se finira à 3748. Elle raconte l’aventure fantastique que va vivre Aoyama pendant 140 jours pour devenir un adulte admirable.

Timothy Killian
Timothy Killian
Chef de produit au French Office of Anime

Passionné du Japon et de sa culture, Timothy Killian rejoint le bureau français du label Anime ltd en 2015. Depuis trois ans, il est chargé d’accompagner, en tant que Chef de produit, la diffusion en France de long-métrages et de séries TV provenant du Japon dont les dernières productions du réalisateur Masaaki Yuasa (Lou et l’île aux sirènes, Cristal du long-métrage au Festival d’Annecy)